Trajectoires individuelles – Trajectoires collectives. Actes de la journée d’étude

Le renouveau du genre biographique, les études microhistoriques ou encore les importants travaux prosopographiques en cours témoignent du succès la notion de trajectoire dans les sciences historiques. Elle s’est imposée comme un outil de synthèse entre l’étude des structures sociales et la prise en compte de l’individualité des acteurs. La sixième journée d’études des jeunes chercheur·se·s du CRULH du 13 avril 2023 à Nancy a permis de nombreux échanges autour de l’usage de cette notion en histoire, et plus largement dans les sciences humaines et sociales. Ce dossier thématique propose quelques-unes des réflexions tirées de cette journée à partir de cas issus des différentes périodes historiques (Moyen Âge, époque moderne et contemporaine).

Les auteurs et les autrices invitent à réfléchir à la manière de recomposer les trajectoires, tant du point de vue individuel avec le cas de Chaligny de Plaine (Arthur Fagnot), que collectivement avec les soldats protestants au service du roi de France (Gaëtan Dechoux) ou encore avec le « clan prostitutionnel » des femmes Charlois (Julie Bellotto). Quelles sources l’historien peut-il utiliser, en particulier quand les individus sont invisibilisés ? À l’inverse, comment aborder ces trajectoires dans le cadre d’un corpus trop conséquent ? La présentation des outils prosopographiques appliqués aux très haut·e·s fonctionnaires (Nicolas Bina) apporte en ce sens des réponses tournées vers les humanités numériques et l’interdisciplinarité.  Le cas des seigneurs du Mosset et du Vivier (Galdric Vidal) souligne quant à lui une autre méthode pour recomposer ces trajectoires familiales, en partant non pas des individus, mais de l’étude d’un espace défini : la frontière entre les comtés de Roussillon et de Cerdagne et Languedoc. L’ensemble des études regroupées dans ce dossier interroge enfin l’intérêt de l’historien à s’attarder sur ces parcours de vie, et revient sur la pertinence de « l’exceptionnel normal1 », selon l’expression d’Eduardo Grendi. Dans quelle mesure, en effet, ces trajectoires permettent-elles d’observer et de penser à nouveaux frais les structures sociales et les pratiques individuelles ou collectives, inscrites dans des contextes précis et évolutifs ?

Si les réflexions développées dans ces billets font échos à vos travaux, vous pouvez toujours contribuer à ce dossier en envoyant vos billets au collectif des jeunes chercheurs du CRULH (voir la rubrique « consignes aux auteurs » : https://cjccrulh.hypotheses.org/consignes-aux-auteurs).

 

 

Textes de la journée d’étude :

Les femmes Charlois : un exemple de trajectoire prostitutionnelle à Nancy pendant la Grande Guerre (1914-1918) par Julie Bellotto (Doctorante Crulh). disponible sur https://cjccrulh.hypotheses.org/853

Des trajectoires individuelles et collectives au prisme de la frontière entre comtés de Roussillon et de Cerdagne et Languedoc : l’exemple des seigneurs de Mosset et du Vivier pendant les guerres de Religion (fin XVIe- début XVIIe siècle), par Galdric Vidal (doctorant, FRAMESPA – Perpignan) . disponible sur https://cjccrulh.hypotheses.org/722

Jean-Pierre JEAN et la Commission des Alsaciens-Lorrains, par Ludwig Brouillard (Masterant, Crulh). disponible sur https://cjccrulh.hypotheses.org/787

Gaëtan Dechoux, Servir le roi de France en tant que soldat protestant, des trajectoires multiples (XVIIe-XVIIIe siècles), par Gaëtan Dechoux (Doctorant, Crulh). disponible sur https://cjccrulh.hypotheses.org/863

Objectiver les trajectoires socio-professionnelles. Cas d’étude prosopographique sur les très haut∙es fonctionnaires, par Nicolas Bina (Doctorant, Centre Émile Durkheim) disponible sur https://cjccrulh.hypotheses.org/1026

Chaligny de Plaine et la Révolution : une trajectoire interstitielle, par Arthur Fagnot (Doctorant, Crulh). disponible sur https://cjccrulh.hypotheses.org/754

  1. Eduardo Grendi, « Micro-analisi e storia sociale », Quaderni storici, n°35, 1977, p. 506-520. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Raphaël Tourtet (16 septembre 2023). Trajectoires individuelles – Trajectoires collectives. Actes de la journée d’étude. Sources à l’œuvre·s. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vs9i


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search